Comment calculer votre tarif horaire ?

Pour un freelance, un consultant ou toute autre activité amenée à facturer des prestations horaires, définir ses prix et donc son tarif horaire peut être une chose ardue. C’est néanmoins un passage obligé. Nous vous avons parlé du juste tarif pour un comptable dans un précédent article en définissant des principes généraux. Dans cet article nous vous proposons d’entrer dans le détail du calcul de ce qui apparaitra dans votre compte de résultats, à savoir vos produits mais aussi vos charges.

Méthodes pour déterminer votre tarif horaire

Plusieurs façons de trouver ce chiffre existent. Vous pouvez bien sûr essayer de connaître les prix de vos concurrents mais rien ne dit que le concurrent tarifie correctement. Il peut être trop cher et manquer de clients ou pas assez cher et avoir des marges trop réduites. Vos prix doivent être dans les prix du marché mais nous trouvons qu’une approche plus fine doit être réalisée. Voici une méthode pour y parvenir.

Ouvrez une feuille de calcul Excel et notez-y :

1-. Dans un premier temps, calculez le nombre d’heures facturables sur une année

  • Le nombre de jours non travaillés : Vos jours de vacances, les jours fériés où vous ne travaillerez pas et d’éventuels jours d’incapacité pour maladie.
  • Le nombre d’heures de travail quotidiennes.
  • Le pourcentage de votre temps de travail facturable. Vous devez déduire votre temps de prospection, les périodes dédiées aux tâches administratives, …

Prenons comme exemple que vous travaillez 300 jours/an et 9 heures par jour. Vous consacrez 25% de ce temps à votre marketing/prospection et 15% à des tâches administratives. Cela fait donc 2.700 heures de travail/an dont  60% d’entre elles sont facturables. Vous allez donc pouvoir facturer 1.620 heures/an. Notre chiffre de 2.700 se rapproche des 51h par semaine que travaillent en moyenne les indépendants.

2-. Calculez vos charges

En tant que travailleur indépendant vous avez des charges prévisibles que vous devez chiffrer, en voici une liste.

Voici les charges récurrentes les plus usuelles :

  • Loyers
  • Commodités (eau, gaz, électricité, ..)
  • Raccordements téléphone et Internet
  • Abonnements divers (revues, logiciels, …)
  • Assurances
  • Voiture et carburant
  • Honoraire de votre comptable
  • Mobilier et matériel (amortissements)
  • Taxes et cotisations
  • Billets d’avion, nuits d’hôtel, taxis
  • Entrées dans des salons
  • Dépenses diverses

Faisons une estimation de ces charges sur base annuelle : 35.000€

Pensez que ces charges peuvent parfois être réduites en suivant ces conseils.

3-. Votre rémunération

Déterminez votre rémunération brute : vous prenez le net (=ce que vous prenez/an) et vous y ajoutez vos cotisations sociales et impôts. Supposons un brut annuel de 84.000€

4-. Le calcul

Vous additionnez la rémunération brute et les charges. Vous avez les rentrées totales que vous devez réaliser. Vous divisez ces rentrées par le nombre d’heures facturables.

Dans notre exemple, cela fait : (84.000 + 35.000)/1.620 = 73,45 euro/heure

Conclusion

Il vous reste à déterminer si ce montant est réaliste. Vous pouvez aussi tenir compte des impayés éventuels.

Il est important d’être réaliste sur la proportion des heures facturables.

Et un dernier conseils : ne sous-estimez pas le temps nécessaire à la prospection commerciale, les devis et démarches administratives.

 

2017-06-29T10:20:50+01:0019 février 2017|

About the Author:

Licenciée en Sciences Economiques de l'ULB et Comptable Fiscaliste agréé IPCF