Création d’entreprise – Conseils aux entrepreneurs indépendants2020-12-31T15:05:24+01:00

Création d’entreprises – Entrepreneuriat

Partie financière du business plan, conseils sur votre business model, calcul du besoin en fonds de roulement, conseil pour constituer le capital, …

Prenons rendez-vous

Conseils aux entrepreneurs

Chez BLS, nous valorisons l’esprit d’initiative et l’entrepreneuriat. Nous avons vocation à soutenir les initiatives visant à créer une entreprise. Nous vous aidons à construire votre plan financier et vous encadrons au niveau de la recherche de subsides et autres aides. Nous prenons aussi en charge l’accompagnement pour toutes les formalités administratives lors de la création de votre entreprise.

  • Inscription BCE

  • Inscription secrétariat social

  • Business model et business plan

  • Aides et subsides divers

  • Démarches administratives

  • Conseils pour l’étude de marché

Aides à la création d’entreprise

Envie de créer sa boîte et d’être un starter ? Envie de travailler pour soi-même et de développer rapidement une activité ? Vous avez une idée de création et vous vous demandez comment concrétiser votre projet d’entreprise ?

L’aventure entrepreneuriale est un défi passionnant à relever. Que vous vous lanciez seul, dans une entreprise individuelle ou avec des associés, il est important de pouvoir être guidé et conseillé par des experts dans leur domaine pour mener à bien votre projet de création d’entreprise.

Nous pouvons vous donner des avis et vous aider dans la conception de votre plan d’affaires et de sa partie financière. La recherche de capitaux facilitée par le Tax Shelter et les autres aides des pouvoirs publics nécessitent aussi une expertise que nous possédons.

Si vous êtes associés, la rédaction d’un pacte d’actionnaires se fait au moment de la création de société et est essentiel à la pérennité de votre activité pour qu’un futur désaccord éventuel ne devienne pas une cause de fermeture.

Vous aurez compris que nous anticipons les questions et notre expérience nous rend pro-actifs pour vous accompagner dans votre démarche entrepreneuriale. Nous vous proposons un accompagnement personnalisé !

NOTRE EXPERTISE

LIVRES COMPTABLES 100%
DÉCLARATION DE TVA 100%
CONSEILS COMPTABLES 100%
BILAN ANNUEL 100%
RATIOS COMPTABLES 100%

HEURES D’OUVERTURE

Lundi – Vendredi 9:00 – 17:00
Mercredi A bureaux fermés
A la demande Sur rendez-vous

ADRESSE DE NOS BUREAUX

Rue Saint-Saëns 5
1420 Braine-l’Alleud

Création d’entreprises– Constitution de sociétés – Activité d’indépendant

La constitution de sociétés est un projet qui nécessite de suivre des étapes spécifiques. Il s’agit d’un processus qui doit être suivi afin de donner vie à sa future entreprise. La première étape à faire si vous souhaitez vous lancer dans une activité particulière est le choix de son statut juridique. Ce statut est essentiel, car il permet d’identifier les règles de fonctionnement de sa future entreprise. Il permet de déterminer les obligations ainsi que les droits de la société et de ses dirigeants et actionnaires. Il faut savoir que lorsqu’on commence son activité, il faut tout d’abord faire diverses démarches administratives.

Au niveau de la TVA et de la comptabilité, le cadre légal va permettre ou pas d’opter pour des choix comme la tenue d’une comptabilité simplifiée ou complète, la déclaration mensuelle ou trimestrielle à la TVA voire le régime d’exemption de la taxe. Seule une micro entreprise peut adopter ce statut particulier.

Pour les activités qui prévoient de générer un chiffre d’affaires plus élevé, le choix de la forme juridique d’une société commerciale se porte le plus souvent sur une SRL, société à responsabilité limitée ou une SC, société en commandite ou une SA, société anonyme. Et si l’entrepreneur souhaite s’associer avec d’autres personnes, il sera judicieux d’opter pour un passage en société. Pour constituer la société, il est en général obligatoire de passer devant un notaire qui officialise la création de la société par un acte authentique. Les statuts de la nouvelle entreprise créée font l’objet d’une publication au moniteur belge.

Lors du passage chez le notaire, celui-ci vous demandera le document attestant que vous avez bien libéré une certaine somme en fonction du choix de la forme juridique et du nombre d’associés. Il devra aussi s’assurer que vous avez un business plan avec un prévisionnel des résultats futurs.

Inscription Banque Carrefour des Entreprises

Dans un projet de création, des étapes clés sont incontournables. Il existe une série d’obligations légales. Créer son entreprise implique une inscription de la Banque Carrefour des Entreprises ou BCE en passant par un guichet entreprise. Vous obtiendrez ainsi un numéro d’entreprise qui sera aussi votre Numéro de TVA. Il est essentiel de passer par une série d’obligation légale lors de la constitution des sociétés, dont cette immatriculation à la BCE. Le dirigeant doit quant à lui s’inscrire auprès d’une caisse d’assurances sociales puisqu’il est soumis au régime des travailleurs indépendants.

Nous vous aiderons aussi à effectuer les démarches afin de vérifier si vous avez les titres requis vous permettant de vous installer. Il peut s’agir simplement d’un diplôme reconnaissant que vous êtes aptes à gérer une entreprise ou un titre donnant accès à la profession pour les professions règlementées.

En cas de modification de changement d’adresse de votre siège ou de changement de gérance, vous devrez procéder à une publication au moniteur belge afin qu’ils soient effectifs. En cas d’oubli de la publication, les implications juridiques peuvent être conséquentes.

Nous vous aidons pour l’inscription à la BCE grâce à nos partenaires et nous occupons de vos publications au moniteur belge. Cela vous fait gagner du temps en regroupant les démarches.

Aides aux entreprises et financement

Aides au porteur de projet

Les aides sont nombreuses pour une jeune entreprise. Elles varient selon les régions. Vous pouvez avoir des réductions de charges sociales si vous devez embaucher, des subsides, des primes, … Des aides spécifiques aux entreprises innovantes existent.

Nous vous aidons à vous y retrouver dans ce dédale malgré les efforts de simplification pour l’aide à la création.

Financement de l’entreprise

La recherche de financement est une question qui interpelle tout créateur d’entreprise désirant se lancer dans un projet. Il est normal de s’interroger sur la façon de trouver des financements quand on a des projets innovants. Il s’agit du pilier principal qui permet le passage de l’idée à sa réalisation.

Les personnes qui sont les premières à financer une entreprise sont le créateur et ses proches. Le Tax Shelter peut à cet égard être un bel incitant fiscal pour vos proches qui participent au financement de votre projet.

Au-delà des proches, il y a également les banques. Mais avant d’aller voir un banquier, il faut toutefois être attentif aux diverses aides et incitants proposés à la fois par le fédéral et les différentes régions de notre pays.

Ne perdez pas non plus de vue cette nouvelle source de financement qu’est le financement participatif appelé crowdfunding.

Cession ou liquidation de sociétés

Il arrive à un moment donné où un entrepreneur décide de tout arrêter. Le plus souvent, c’est pour le départ à la retraite que la décision est prise.  De nombreuses autres raisons peuvent aussi survenir mais sont plus rares comme une mésentente au sein de l’équipe, une entreprise en difficulté, un changement de cap de vie qui rend impossible la poursuite du projet d’entreprise, des difficultés financières et bien d’autres raisons encore.

Deux solutions s’offrent alors à l’entrepreneur : la cession ou la liquidation de la société.

Cession de l’entreprise

Trouver un repreneur est une démarche particulière pour laquelle il vaut mieux se faire accompagner.

Liquidation de l’entreprise

Il est possible de cesser toutes ses activités et de fermer sa société. Sur le plan juridique cette décision de tout arrêter porte la dénomination de dissolution et liquidation volontaire. Mais avant de tout arrêter, il faut suivre des procédures de cession et liquidation de sociétés comprenant une assemblée générale des associées ou une réunion de décision de dissolution prévue selon le statut juridique de sa société. Tous les associés doivent se mettre d’accord pour la cessation des activités, puis ils entameront la phase de la liquidation de la société. Un liquidateur devra être nommé et sera en charge de superviser toutes les opérations. C’est lui qui s’occupera de mettre en vente tous les actifs de la société, dont les biens immobiliers, les matériels et équipements des locaux, les machines et autres outillages servant à la production s’il y en a. Les fonds récoltés seront par la suite employés afin de régler les passifs de la société, dont les diverses dettes envers l’État, les banques et les fournisseurs.

Il est cependant possible de liquider sa société en un seul acte. Il s’agit d’une procédure simplifiée.

Un procès-verbal de cession et liquidation de la société devra être déposé auprès du greffe du tribunal de commerce afin de pouvoir supprimer le numéro d’entreprise.

NOS ARTICLES SUR L’ENTREPRENEURIAT

juin 2020

mars 2020

août 2019

décembre 2018

septembre 2018

juillet 2018

juin 2018

mai 2018

mai 2017

Une faillite n’a pas de conséquences uniquement sur le chef d’entreprise et son personnel, celle-ci a également des retombées négatives [...]

De plus en plus de personnes ont comme projet de lancer leur entreprise. C'est une bonne nouvelle et nous les [...]

avril 2017

Les statistiques de ce mois de mars 2017 sont alarmantes. 1008 entreprises ont fait faillite, une augmentation de 18,5% par [...]

mars 2017

Les infographies ont ceci d'avantageux qu'elles résument en une image une thématique. Celle que nous vous proposons dans cet article [...]

Très souvent, les entreprises se mettent en défaut parce qu'elles n'appliquent pas les textes à propos des mentions obligatoires sur [...]

Notre équipe

Chez BLS, vous pourrez toujours mettre un nom sur un visage. Nous tenons à ce que vous sachiez qui gère votre dossier et qui répond à vos questions.

STEPHANIE BRICMONT
STEPHANIE BRICMONTAssociée
Licenciée en Sciences Economiques (ULB) et expert-comptable fiscaliste agréée ITAA
Après une carrière dans l’enseignement supérieur en Haute Ecole et à l’ULB, je confronte la théorie à la pratique et vous apporte mon expertise 360° sur votre activité (comptabilité, finance, marketing, lancement de projet, création d’entreprise, ….)
DOMINIQUE RECOUR
DOMINIQUE RECOURCollaboratrice
Graduée en comptabilité, j’exerce le métier de comptable depuis plus de 30 ans, majoritairement en PME.
Je suis expert-comptable fiscaliste agréée ITAA.
Mes 2 plus grandes forces sont mon esprit méthodique et ma conscience professionnelle.
CENDRINE LEMAIGRE
CENDRINE LEMAIGRECollaboratrice
Licenciée en Communications Sociales à l’IHECS en 1996, je suis ravie de vous accueillir, recevoir vos appels, vos mails et répondre à vos demandes au sein d’une équipe dynamique et motivée.
Efficacité et performance, telle est ma devise, mon exigence !

CE QUE NOS CLIENTS DISENT DE NOUS

La satisfaction de nos clients est au centre de nos préoccupation. Nous sommes touchées par vos témoignages.

Je suis client chez Stéphanie depuis de nombreuses années. Elle et son équipe de comptable ont toujours répondu à mes demandes et questions. Ma comptabilité est parfaitement tenue, ce qui me permet d’être tranquille pour développer mes affaires.

Régis V.

J’ai créé ma société avec l’aide et le soutien de Stéphanie il y a 5 ans. C’est bien plus qu’un service, c’est du conseil comptable et fiscal sur mesure, ponctuel, précis et proactif. J’y trouve toujours très rapidement réponses à mes questions. J’y trouve également un vrai contact humaine, qui malheureusement aujourd’hui manque très souvent, élément fondamental dans une bonne relation professionnelle.

Tania W.

Prenons rendez-vous