Secrets, Astuces et Conseils pour cartonner lors de la présentation de votre projet d’entreprise !

La présentation orale de son projet d’entreprise est l’une des étapes les plus importantes dans tout parcours de créateurs d’entreprise. C’est la phase durant laquelle on est amené à rencontrer des interlocuteurs qu’il faudra convaincre afin qu’ils y apportent leur soutien. Il peut s’agir de vos proches, d’un jury de concours, d’un incubateur, d’un investisseur financier ou d’une banque. Il sera alors primordial de faire bonne impression pour donner à votre projet de bonnes chances de se réaliser. La présentation du projet est une phase sensible au cours de laquelle des précautions sont à prendre. Cet article vous en donnera les plus importantes.

Préparation de la présentation de votre projet

Pour réussir votre présentation, la première chose à éviter à tout prix, c’est l’improvisation. Le message que vous passez doit être clair et fluide tout en étant adapté aussi bien au projet qu’à l’auditoire. Pour ce faire, il vous faudra répéter plusieurs fois votre texte si possible devant vos proches pour acquérir la fluidité nécessaire. Ensuite, vous devez faire en sorte d’adapter votre vocabulaire à votre interlocuteur, surtout si le projet concerne une innovation technologique par exemple. Vous devrez donc éviter d’utiliser des termes techniques et essayer d’expliquer le contexte du projet dans un langage facile à comprendre.

Ce qui rend une présentation intéressante ?

L’accroche

“Vous avez 90 secondes, si vous avez de la chance. Si vous ne pouvez pas faire valoir votre point de vue de façon convaincante durant ce laps de temps, vous avez perdu la chance d’avoir de l’impact. Les faits et les chiffres sont importants, mais ce n’est pas le seul critère, vous devez témoigner d’une certaine expertise afin de susciter de la confiance”.
Vous devez donc commencer par une accroche pour attirer l’attention de votre spectateur.
Obtenir l’attention de votre auditoire dès le début est une des choses les plus importantes. Vous serez alors en mesure d’appliquer les nombreuses autres stratégies développées par la suite. Voici quelques possibilités :

Mémoriser votre première ligne d’ouverture

En général, ce n’est pas une bonne idée de mémoriser l’intégralité de votre discours. Il est cependant intéressant de mémoriser les 4 à 10 phrases du début. C’est essentiel parce que cela vous permet de vous sentir en confiance et de continuer votre présentation sereinement. Même les spécialistes du marketing et les vendeurs peuvent bénéficier de cette approche grâce aux diapositives qu’ils utilisent pour renforcer leur message. La plupart des gens pensent que les meilleurs présentateurs improvisent. Ce n’est pas faux mais ils mémorisent généralement le début et la fin de leurs exposés. Il s’agit d’une pratique professionnelle qui vous sera très utile.

Énoncez le déroulé de votre présentation :

Commencez par expliquer la structure de votre discours.
Annoncez la couleur, les objectifs, les avantages,.. et quand le public pourra poser des questions. Bien que votre public connaisse à priori le but de votre présence, vous devez vous assurer de l’énoncer clairement et à plusieurs reprises.
C’est indispensable afin d’éviter tout malentendu ou de risquer de s’entendre dire au terme de votre speech que les interlocuteurs voulaient aborder d’autres aspects du sujet traité ou approfondir un thème plus particulier.

Gardez le silence

Nous sommes tous mal à l’aise quand il y a du silence. Pourtant, l’intégration du silence dans votre présentation peut être un outil précieux qui incite l’auditoire à être attentif à ce que vous allez dire ensuite.

Racontez une blague

presentation-projet-entrepriseEn guise de suivi au silence ou en solo, racontez une blague pour faire rire l’auditoire. Même pour les représentants du marketing et des ventes, cela peut être un moyen de réchauffer la salle et de se rapprocher du public. N’en faites pas trop car cela peut éloigner les gens de votre objectif, mais l’utilisation appropriée de cette technique peut être efficace pour commencer n’importe quelle présentation.
Commencez votre présentation dans le futur ou dans le passé
De nombreux réalisateurs utilisent cette approche dans leurs récits. Ils commenceront une scène dans le passé lointain ou dans le futur et la relieront toujours à l’histoire principale. Il s’agit d’un outil puissant pour attirer l’attention du spectateur ou, dans le cas d’une présentation, de votre public. Une approche que les spécialistes du marketing peuvent utiliser est d’afficher l’activité du marché du passé tout en montrant comment vos stratégies peuvent avoir un impact sur cette performance.

Citez quelqu’un

Citer quelqu’un est une excellente façon de commencer n’importe quelle présentation. Assurez-vous simplement de le rendre pertinent par rapport à l’objectif de votre discours et de votre présentation. Si vous utilisez des diapositives, ajoutez une photo de la personne que vous citez pour ajouter plus de texture et de poids à votre présentation.

Jouez sur les émotions

Une bonne présentation respecte l’équilibre entre le besoin de créer du business et le besoin de vivre des émotions. Qu’il s’agisse d’une entreprise, d’un investisseur, d’un client ou d’un partenaire potentiel, vous devez les frapper sur les plans émotionnel et commercial. Ne pas tenir compte de ces principes peut réduire à néant tous vos efforts. Une bonne présentation est succincte. Dans la plupart des cas, vous n’avez que quelques secondes pour capter l’attention de quelqu’un et faire passer votre message. La concentration et l’élan sont vos amis.

Storytelling

Une bonne présentation raconte une histoire. Les humains racontent des histoires et apprécient les récits depuis des milliers d’années. C’est pourquoi c’est une excellente idée pour le déroulement de votre présentation, qu’elle soit verbale ou dans un jeu de diapositives, de suivre un modèle narratif.

Comment présenter une idée à un public ciblé

Chaque public est différent et vous devrez adapter votre présentation à la personne à qui vous présentez, à la situation sociale et à son niveau de compréhension et d’intérêt.

Adaptez votre présentation

Au cours de votre présentation, vous devrez faire évoluer votre discours en fonction du cheminement de votre projet.
Si vous vous retrouvez face à des investisseurs, sachez qu’il vous faudra aussi utiliser des termes propres à la création et la gestion d’entreprise tels que BFR, modèle économique, plan de financement, seuil de rentabilité, etc. Leur utilisation sera essentielle pour que vos interlocuteurs vous suivent.
De plus, sachez que la langue de Shakespeare est très prisée des professionnels de la création d’entreprise et il faudra donc prévoir une version en anglais de votre présentation.

Comprendre leurs besoins et leurs motivations

Pour toucher votre auditoire, vous devez comprendre ce qui motive la personne. En tant qu’entrepreneur, vous aimez probablement parler des caractéristiques de votre produit ou service. Mais le problème est que les clients ou les investisseurs ne se soucient pas vraiment des fonctionnalités. Ils se soucient des résultats.
Une fois que vous comprenez leurs besoins et leurs motivations, vous devez aller plus loin et examiner les véritables défis auxquels votre public est confronté quotidiennement. Ne vous contentez pas de les comprendre superficiellement. Votre objectif atteint, vous serez en mesure de parler avec confiance de la façon dont vous pouvez les résoudre.
L’empathie vous rend sympathique et si vos interlocuteurs ne vous aiment pas, ils ne suivront pas votre projet. Les gens agissent sur base des émotions suscitées et les justifient ensuite avec la raison.

L’importance de la preuve sociale

Être capable d’apporter des preuves sociales de votre idée est un outil incroyable à utiliser lors de la présentation. Cela génère de l’influence de la personne qui utilise votre produit ou service et démontre aux investisseurs et aux clients qu’il y a un réel besoin émanant du marché pour ce que vous faites.
Si vous avez des clients, vous pouvez envoyer un sondage rapide via Google Form en demandant ce qu’ils pensent et s’ils acceptent de partager leurs commentaires avec les investisseurs et les clients potentiels.
Voici quelques questions que vous pouvez poser dans votre sondage :

  • Nom, titre et site Web
  • Quel problème cherchiez-vous à résoudre lorsque vous avez décidé d’essayer mon produit/service ?
  • Quelle est la caractéristique de mon produit/service que vous préférez?
  • Y a-t-il quelque chose qui peut être amélioré ?
  • Le recommanderiez-vous à vos amis et collègues ?

Non seulement cela vous donnera un aperçu important de la façon dont les clients utilisent votre produit, mais vous obtiendrez d’excellents extraits que vous pourrez partager dans votre discours pour convaincre votre public.
Si vous n’avez pas encore de clients, vous pouvez toujours obtenir une preuve sociale en démarrant simplement un groupe « test » d’amis et de collègues de travail et en leur demandant d’essayer votre service et de vous donner une rétroaction que vous puissiez partager.

Utilisez une vidéo explicative

Une image vaut mille mots, et une vidéo peut en valoir bien plus. Une vidéo succincte, divertissante et informative montrant comment votre produit résout les défis de votre public est un autre outil incroyablement puissant à ajouter à votre présentation.
De nombreux outils permettent de faire des vidéos assez facilement. A défaut, des plateformes de freelance vous permettent de recruter un freelance à moindre coût.

Structurez votre présentation

Expliquez l’opportunité d’affaires

Nous allons faire un zoom arrière de l’entreprise et regarder le marché lui-même.
La partie consacrée aux opportunités d’affaires comporte trois éléments principaux :

  • Problème : C’est ici que commence la narration. Vous établissez le statu quo et vous convainquez votre auditoire qu’il y a un vrai problème ou un manque avéré que vous pouvez résoudre. Rappelez-vous toutes les recherches que vous avez faites sur la compréhension de leurs besoins, leurs motivations et leurs défis.
  • Proposition de solution/valeur : Une fois le problème établi, passez à la façon dont votre produit ou service le résoudra ! Énumérez les 3 principaux avantages de votre solution.
  • Le Marché : Combien de personnes ont besoin de votre solution ? C’est ici que vous parlerez du véritable marché potentiel pour votre produit et du pourcentage du marché que vous cherchez à conquérir.

Mettez en évidence le modèle d’affaires sous-jacent

C’est un moment crucial dans votre discours. Votre modèle d’affaires peut être la partie la plus intéressante ou la plus ennuyeuse de votre entreprise.
Après avoir présenté un problème, montré la solution, puis parlé des personnes qui vont peut-être utiliser votre produit ou service, gardez cette section courte et visuelle. Expliquez clairement votre modèle d’affaires succinctement. Essayez de relier ce que vous faites à une autre entreprise de renom pour faciliter la compréhension.

Répondez pourquoi vous pouvez battre le marché

Ici, vous devrez canaliser toute votre énergie et votre passion pour expliquer à votre public que vous êtes conscient de la concurrence existante mais que votre solution est unique, innovante, inouïe, exclusive et incomparable.

Il y a 3 points principaux que vous voulez aborder ici :

  • Concurrence : Qui est déjà sur le ring ? Reconnaître la concurrence indique aux investisseurs que vous avez des stratégies en tête pour battre les autres options.
  • Technologie propriétaire : Quels sont vos avantages compétitifs, la propriété intellectuelle, les technologies et les innovations qui sont uniques à votre entreprise, …
  • Plan de marketing : Comment allez-vous obtenir des utilisateurs/clients ? Décrivez votre plan à long terme pour l’acquisition de clients et les stratégies que vous allez utiliser.

Derniers points d’attention

Il faut à tout prix se concentrer sur ce qui peut susciter l’intérêt de votre interlocuteur. Préférez l’utilisation de phrases courtes, tout en gardant à l’esprit que vous devez rester clair, concis et précis dans vos interventions.

S’agissant des réponses aux questions, il faudra apprendre à anticiper les éventuelles préoccupations que votre présentation peut susciter. Pensez donc à établir une liste des questions difficiles et à y trouver des réponses déjà à l’avance.

Enfin, si le temps que votre interlocuteur vous consacre pour présenter le projet n’est pas limité, ne perdez pas de vue que votre discours doit pouvoir être convaincant en quelques minutes. Ne perdez pas de temps sur des détails inutiles. Il faut savoir également qu’il peut arriver que votre interlocuteur vous impose moins de temps que vous n’aviez prévu. Par conséquent, soyez prêt à exposer votre projet aussi bien en 30 secondes qu’en 30 minutes !

2018-06-18T17:53:40+01:0018 juin 2018|

About the Author:

Licenciée en Sciences Economiques de l'ULB et Comptable Fiscaliste agréé IPCF