Comment démarrer une entreprise avec très peu de capital ?

Vous avez une idée et vous souhaitez lancer et développer votre propre entreprise. Vous êtes prêt à prendre certains risques, comme quitter votre emploi actuel ou rester sans revenu personnel pendant un certain temps. Mais il y a un obstacle logistique qui vous arrête : l’argent. Comment faire si on a peu de fonds pour démarrer ?

Pourquoi une entreprise a-t-elle besoin d’argent ?

A première vue, cela semble être un problème majeur, mais le manque de capital personnel ne devrait pas vous empêcher de poursuivre vos rêves. En fait, il est tout à fait possible de démarrer et de faire croître une entreprise sans de gros investissements financiers personnels. Examinons d’abord pourquoi une entreprise a besoin d’argent. Il est important de commencer par estimer le montant dont vous avez besoin avant de commencer à trouver des méthodes pour financer votre entreprise.

Faites la liste de vos dépenses prévisibles :

  • Immobilisations : Devrez-vous acheter un véhicule, un ordinateur, du mobilier, … ? Avez-vous besoin d’un site Internet ? Allez-vous débuter comme indépendant ou créer une société ? Si vous optez pour une structure sociétale, il convient également de payer les frais de notaire et de libérer le capital minimal.
  • Stocks : Devez-vous constituer des stocks ? Si vous pensez développer une activité de commerce, ce sera le cas. Il en va de même si vous produisez vous-mêmes des biens.
  • Charges : Quels seront vos coûts de fonctionnement ? Pensez aux assurances, aux frais de téléphonie et d’Internet, au carburant, au loyer de vos locaux, au chauffage, ….
  • Publicité : Les dépenses de marketing sont souvent oubliées à tort puisqu’en général celles-ci vous permettent de vous faire connaître et d’agrandir votre clientèle.
  • Frais juridiques : Consultez-vous un avocat tout au long du processus de développement de votre entreprise ?
  • Frais comptables : Consultez-vous un professionnel du chiffre pour vous accompagner dans la création de votre activité ?
  • Frais de personnel : Si vous ne pouvez pas démarrer votre activité seul, vous aurez besoin d’employés.

En toute logique, vous avez deux voies principales pour démarrer une entreprise avec peu de fonds propres :

  • réduire vos coûts
  • augmenter votre capital disponible auprès de sources extérieures.

Les 3 possibilités pour réduire vos dépenses au démarrage

1. Réduire vos besoins

Votre première option est de changer votre modèle d’affaires pour exiger moins de besoins tels qu’énumérés ci-dessus. Par exemple, si vous envisagez de démarrer une entreprise en tant que consultant ou freelance, vous pourriez réduire vos dépenses ” salariales ” en étant le seul employé au départ. À moins que vous n’ayez besoin d’espace de bureau, vous pouvez travailler à domicile. Vous pouvez aussi faire des recherches pour trouver des sources d’approvisionnement moins chères, ou restreindre vos lignes de produits qui sont trop chères à produire dans leur ensemble au départ.

Pour votre communication, sachez que vous pouvez :

  • utiliser les réseaux sociaux
  • faire vous-même un petit site Internet sans trop de difficulté avec un website builder à un prix très faible
  • envoyer des mails gratuitement pour une base de données inférieure à 2 000 adresses avec Mailchimp

Il y a quelques dépenses que vous ne pourrez pas éviter. Les frais de constitution et les frais juridiques sont difficilement compressibles. Sachez que tous les notaires ne pratiquent pas le même tarif.  De nombreuses micro-entreprises démarrent avec moins de 3 000 €, et des franchises à domicile peuvent être lancées avec très peu de moyens.

2. Démarrer en activité complémentaire

Votre deuxième option invoque l’idée d’une période d’essai pour votre entreprise. Au lieu de vous lancer complètement avec la perte de revenu qui accompagne cette décision, vous pouvez lancer un blog et un service de niche, en démarrant petit pour tester votre idée et votre marché. Si vous pouvez commencer en tant qu’indépendant en activité complémentaire, vous éviterez certains des coûts initiaux les plus élevés (et profiterez d’une situation fiscale plus simple).

Une fois que vous commencerez à réaliser du chiffre d’affaires, vous pourrez passer le cap et constituer l’entreprise que vous aviez imaginée. La démarche en deux temps présente de nombreux avantages.

3. Externalisation

Plutôt que d’embaucher, vous pouvez externaliser des prestations. Cela vous évite toutes les démarches administratives et les risques liés à l’embauche. Des plateformes telles que Malt vous permettent de trouver des compétences dans de nombreux domaines du web sans que vous ayez des frais fixes liés à un contrat de travail d’éventuels employés. Pensez aussi à la solution de l’intérim si vous avez un besoin ponctuel de personnel.

Sources de financement externes

Votre autre option consiste à obtenir du financement de sources extérieures. Voyez à ce sujet notre article sur les possibilités de financement lors du démarrage.

Conclusion

La sous-capitalisation est une des causes de faillite des entreprises. Néanmoins en faisant attention à chaque euro ou en démarrant progressivement, vous pouvez vous lancer avec un faible capital de départ.

2018-07-19T13:56:38+01:0019 juillet 2018|

About the Author:

Licenciée en Sciences Economiques de l'ULB et Expert-comptable Fiscaliste ITAA