PLCI, EIP et CPTI : le trio gagnant des indépendants !

En cette  fin d’année, beaucoup d’indépendants cherchent des solutions pour réduire leurs impôts et s’assurer un complément de pension

  • La PLCI (pension libre complémentaire pour indépendant) s’adresse à tous les indépendants, qu’ils exercent leur activité en société ou non.  Vous décidez librement des primes que vous souhaitez verser.  Toutefois, celles-ci ne peuvent dépasser 8,17% de vos revenus de référence avec un plafond fixé à 3.187,04 € pour l’année 2018.
  • L’EIP (engagement individuel de pension) s’adresse aux dirigeants d’entreprise et est payé par la société.  Il est limité à 80% de la somme de la dernière rémunération régulière annuelle brute (règle des 80%) tenant comptes des autres produits qui concernent la pension du deuxième pilier.  Mais il existe une possibilité de back service : l’entreprise peut effectuer des paiements rétroactifs pour les années prestées par son dirigeant avant la conclusion de l’EIP.
  • La CPTI (convention de pension pour travailleur indépendant) est une nouvelle possibilité de constituer une pension complémentaire pour les indépendants sans société ou en société unipersonnelle.  Elle est cumulable avec la PLCI. La réduction d’impôt atteint 30% des primes payées (« règle des 80% »).  Elle est calculée chaque année proportionnellement au revenu de référence des 3 dernières années. Le paiement du capital final est imposé avantageusement à 10%.

Avantages PLCI, CPTI et EIP

Vos principaux avantages :

  • Déduction d’impôts : les primes versées sont entièrement déductibles ! La PLCI et la CPTI se déduisent dans votre déclaration à l’impôt sur les revenus et l’EIP est déduit comme charge professionnelle au niveau de l’impôt des sociétés
  • Moins de cotisations sociales : grâce à la diminution de votre base imposable via la PLCI/CPTI, vous payez moins de cotisations sociales
  • Vous pouvez cumuler PLCI et EIP ou PLCI et CPTI : la PLCI rentrera dans le calcul de la règle des 80% pour le calcul de votre EIP.
  • Votre complément pension : à l’âge de la retraite, vous bénéficierez d’un capital confortable avec une légère taxation à la sortie (10 à 16,5 %)

Vous pouvez également ajouter un complément à votre pension qui vous donnera droit à une économie d’impôt supplémentaire de 288€ en souscrivant une épargne pension.

N’hésitez pas à prendre contact avec notre bureau pour de plus amples informations.

2018-12-18T14:16:55+01:0011 décembre 2018|

About the Author:

Licenciée en Sciences Economiques de l'ULB et Comptable Fiscaliste agréé IPCF